Alimentation et réglementation animale

Contenu

Abandonner votre animal pour partir en vacances n’est pas une fatalité. C’est un délit !

 

Chaque année, environ 80 000 animaux sont abandonnés en France, dont 80 % au moment des départs en vacances. L’abandon d’un animal est un délit passible de 30 000 euros d’amende et de deux ans d’emprisonnement.

Les acteurs de la lutte contre l’errance animale rappellent qu’il est indispensable d’organiser la prise en charge de son animal en cas de départ.


Partir avec son animal

Partir en vacances avec son animal n’est pas si compliqué, il suffit de s’organiser en fonction de :

  • Votre destination : selon votre destination, des règles spécifiques peuvent s’appliquer : passeport, vaccins, certificat de bonne santé… Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire ou de la Direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de La Réunion (DAAF) pour plus d’informations.
  • Votre mode de transport : selon le moyen de transport utilisé, certaines démarches peuvent être à entreprendre, renseignez-vous auprès de votre compagnie de transport. Dans tous les cas, l’identification de votre animal est obligatoire même pour voyager en métropole.
  • Votre lieu de vacances : Assurez-vous que les animaux sont acceptés.


Faire garder son animal


Si votre animal ne peut vous accompagner durant votre séjour, pas de panique ! Plusieurs solutions existent pour faire garder votre animal : famille, amis, voisins, pensions…
Dans tous les cas, n’oubliez pas de vous y prendre à l’avance.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la DAAF

Communiqué de presse - 15.07.2019 - DAAF- Abandonner son animal est un délit. (format pdf - 91.9 ko - 15/07/2019)