Coopération régionale

Contenu

Conférence de coopération régionale les 21 et 22 avril 2016

 

L’édition 2016 de la conférence de coopération régionale de l’océan Indien s’est tenue les 21 et 22 avril 2016 à l’hôtel Créolia de Saint Denis de La Réunion.

Organisée par l’ambassadeur délégué à la coopération régionale, Luc Hallade, elle a réuni de très nombreux acteurs français de la coopération dans la zone océan Indien, menée depuis La Réunion, Mayotte, les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) et depuis les pays de la zone sud de l’océan Indien par nos ambassades.

 

Ont participé aux travaux les services de l’Etat de La Réunion, de Mayotte et des TAAF, les services des conseils régional et départemental de La Réunion, du conseil départemental de Mayotte, l’association des maires de La Réunion, les communes de La Réunion, le conseil économique, social et environnemental régional, les chambres consulaires, les conseillers du commerce extérieur, les acteurs de la société civile et du monde économique des deux départements d’outre-mer.
Etaient également présents six ambassadeurs de France et conseillers représentant nos postes diplomatiques à Maurice, à Madagascar, aux Comores, aux Seychelles, en Afrique du Sud, au Mozambique, en Tanzanie, au Kenya et au Botswana, les directeurs d’agences locales de l’agence française de développement (AFD Réunion, Mayotte, Comores, Madagascar, Maurice), ainsi que des représentants des administrations centrales des ministères des affaires étrangères et des outre-mer français.

Ouverte en séance plénière le jeudi 21 avril, cette conférence a été organisée autour 3 ateliers de travail dont les conclusions et recommandations ont été présentés en séance de clôture vendredi 22 avril à 16h.

Le but est de faire progresser la coopération régionale, en valorisant les atouts de la France de l’océan Indien pour qu’elle tire le meilleur parti des opportunités nombreuses qui s’offrent à elle, pour s’insérer dans son environnement régional et en tirer pleinement.
La dynamique engagée associe ainsi plus étroitement les partenaires étrangers aux actions développées, afin de mieux répondre aux besoins exprimés par les pays partenaires, et de mieux positionner l’offre française de la zone.

Les trois thèmes principaux de travail retenus, étudiés au sein des ateliers portaient sur la sécurité dans la zone, le climat et l’environnement, le développement économique et la connectivité.

La sécurité dans la zone a abordé à huis clos les sujets de la menace terroriste, la lutte contre la piraterie, le renforcement de la sûreté aérienne et la lutte contre les stupéfiants.
Le climat et l’environnement ont été traités sous l’angle de la préservation des ressources naturelles et de la biodiversité (biens publics régionaux), de l’adaptation aux effets du changement climatique (veille sanitaire, réseau d’alerte et dispositif régional de réponse aux crises sanitaires et aux catastrophes naturelles), de l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre (via la promotion des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et de l’aménagement durable) et de l’action extérieure des collectivités locales dans les secteurs climat / environnement.
Le développement économique a permis un regard appuyé sur la connectivité aérienne, maritime et numérique, avec un accent particulier sur la coopération en matière agricole et le tourisme.

Les conclusions et recommandations issues des différents ateliers doivent permettre d’élaborer une stratégie d’ensemble consolidée pour la France de l’océan Indien.

Une participation active aux travaux et réflexions des très nombreux paticipants a conduit à des échanges très riches sur ces 2 jours, la qualité et l’intérêt des différentes interventions et exposés au sein des ateliers étant à souligner.
La Réunion, Mayotte, nos DOM de l’océan Indien, ont beaucoup d’atouts à faire valoir pour mieux s’exporter et exporter dans la région. La volonté commune d’aller de l’avant, ensemble, qu’il s’agisse des services de l’État, des élus locaux, des instituts de recherche, des opérateurs économiques, a fait émerger des idées concrètes pour avancer, pour progresser, pour faire rayonner et gagner la France de l’océan Indien.

De nombreuses pistes et perspectives ont été ouvertes et des contraintes identifiées, qui vont permettre d’élaborer une stratégie d’action. Pour être opérationnelle, cette stratégie qui sera produite sous la houlette de l’ambassadeur délégué à la coopération, devra recueillir l’assentiment de tous les acteurs de la coopération régionale.

Les restitutions des ateliers et les présentations exposées sont accessibles par les fichiers associés ci-dessous.

La prochaine conférence de coopération régionale se tiendra à Mayotte.

Les évènements sociaux n’ont pas permis la pleine participation des élus et des représentants de l’État à Mayotte, alors même que cette CCR leur était aussi destinée. Fort heureusement les mahorais du CESER, de la CCIM et du secteur économique qui se sont joints aux travaux ont pu y faire entendre la voix et les préoccupations de Mayotte.
L’ambassadeur Hallade s’engage à faire en sorte que la prochaine édition de la CCR océan Indien se tienne à Mayotte, pour permettre à cet autre DOM de la France de l’océan Indien de tenir pleinement son rôle d’acteur de la coopération régionale.





CCR 2016 - Ouverture
CCR 2016 Atelier développement économique et connectivité inter-îles
CCR 2016 Atelier climat et environnement