Points de situation

Contenu

Coronavirus Covid-19 à La Réunion : le variant Delta poursuit sa progression

 

Les chiffres de la semaine précédente montrent une forte augmentation du nombre de cas avec un taux d’incidence hebdomadaire avoisinant les 170/100 000, un taux de positivité en augmentation et des hospitalisations en réanimation en hausse.
Conformément aux annonces faites par le Président de la République et au regard de l’évolution de l’épidémie, La Réunion est placée en état d’urgence sanitaire. Ce cadre réglementaire permet au préfet de La Réunion de prendre des mesures adaptées, ajustées à une situation instable et aggravée par l’apparition du variant Delta sur le territoire.

 

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont le regret d’annoncer ce 13 juillet 2021 les décès, intervenus au cours des 7 derniers jours, de 10 patients originaires de La Réunion :
- 1 personne âgée entre 45 et 64 ans,
- 4 personnes âgées entre 65 et 74 ans,
- 5 personnes âgées de plus de 75 ans.
8 personnes présentaient des comorbidités constituant des facteurs de risque de forme grave de la maladie et 2 avaient 80 ans et plus.
Aucun ne disposait d’un schéma vaccinal complet.
Du 3 au 9 juillet, 1 450 cas ont été recensés en 7 jours, avec un taux de positivité en hausse à 4,2% et un taux d’incidence hebdomadaire en forte hausse à 169,9/100 000 habitants et un nombre de dépistages en augmentation à plus de 34 000 (+7%).

Parmi les 1 450 cas :
• 1 436 cas sont classés autochtones,
• 10 cas sont classés importés,
• 2 cas sont classés autochtones secondaires,
• 2 cas sont classés importés au titre d’une évacuation sanitaire.

Du 3 au 9 juillet, 1 415 tests positifs ont été criblés pour identifier une mutation. Sur ces 1 415 tests, 1 087 cas présentaient une des mutations spécifiques sous surveillance, soit une proportion de 76,8%, en diminution par rapport à la semaine précédente (83,9%). Le virus circule à un rythme soutenu et la part des variantes reste très importante à La Réunion, majoritairement le variant Beta (sud-africain).

Au 12 juillet 2021 :
- 25 cas de variant Delta sont confirmés par séquençage.
- 15 cas criblés variant Delta sont en attente de confirmation par séquençage.

Compte tenu des 30 781 guérisons et des 256 décès depuis le début de la crise sanitaire, 2 258 cas sont encore actifs à ce jour.
33 295 cas ont été investigués à ce jour par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 94,5% sont des cas autochtones.
Au 13 juillet 2021, 28 clusters sont actifs et 333 sont clôturés.
Parmi les clusters actifs, on note :
• 11 à criticité élevée : au Port (4), Saint-Paul (3), Saint-Pierre (3) et Saint-Leu (1).
• 6 à criticité modérée : à Saint-Denis (3), à Saint-Pierre (2) et au Port (1).

Concernant les autres indicateurs, il est à noter :
-  Un nombre de dépistage en nette augmentation : +7% avec 34 312 tests réalisés (contre 32 099 la semaine précédente).


- Une augmentation du taux d’incidence dans presque toutes les classes d’âge :
• chez les 15-24 ans : + 37,5% (269.2/100 000),
• chez les 35-44 ans : +24,4 % (212.3/100 000),
• chez les 0-14 ans : + 11,2 % (115.6/100 000),
• chez les 45-64 ans : + 7,7 % (153.3/100 000,
• chez les 25-34 ans : +3,7 % (220.9/100 000),

-  Une diminution du taux d’incidence
• chez les plus de 75 ans : - 14,5 % (65/100 000),
• chez les 65 ans et plus : - 2,2% (92.7/100 000).

Au 13 juillet, 40 lits de réanimation étaient occupés par des patients positifs à la Covid-19 sur les 112 lits de réanimation comptabilisés à La Réunion.
Les admissions en réanimation pour Covid-19 sont en augmentation ces derniers jours.
60% des patients en réanimation pour Covid-19 avaient moins de 60 ans.

La circulation du virus Covid-19 s’accélère à La Réunion. La présence préoccupante dans l’île du variant Delta, connu pour sa contagiosité, impose à chacun de respecter les gestes barrière et ne pas retarder sa vaccination.
La préfecture et l’ARS rappellent à l’ensemble des Réunionnais la nécessité de :
• se prêter au dépistage au moindre symptôme ;
• respecter l’isolement strict prescrit pour éviter une diffusion du virus et de ses variants :
o au moins 10 jours lorsqu’on est contaminé par la Covid-19,
o au moins 7 jours si l’on est cas contact.
• se faire vacciner sans plus attendre ou attendre 2 mois si l’on a été contaminé ;
 respecter le délai d’injection de la 2ème dose du vaccin Pfizer de 3 semaines à compter de la 1ère injection.

Les vaccins Pfizer et Janssen disponibles à La Réunion sont efficaces contre le nouveau variant Delta et permettent de réduire le risque de formes graves. Le potentiel de contagiosité du variant Delta est tel que l’immunité collective ne pourra être acquise que si 70 à 80 % de la population est vaccinée : 2 doses pour le vaccin Pfizer (ou 3 pour les personnes concernées) et une seule dose pour le vaccin Janssen.


Tests salivaires proposés aux voyageurs à l’arrivée à La Réunion

Depuis le 28 juin, l’ARS, via le contrôle sanitaire aux frontières, et avec le soutien des laboratoires de biologie, procède à des contrôles aléatoires auprès des passagers à destination de La Réunion, avec des tests salivaires. Sont concernés les passagers non vaccinés dès leur arrivée à l’aéroport. Après une information préalablement donnée avant le vol et dans l’avion, les passagers sont orientés vers une zone dédiée où le test est effectué par une équipe d’un laboratoire.
A ce jour, 699 prélèvements ont été effectués, un seul s’est révélé positif (une personne contaminée précédemment et qui n’était plus contaminant)
Ce dispositif de contrôle aléatoire sera réévalué mi-juillet.