Contenu

Mesures de restriction

 

Dans son allocution d’hier, Emmanuel Macron président de la République appelle les français et les françaises à appliquer des mesures restrictives pour lutter activement contre la propagation du coronavirus COVID 19. Ces mesures s’appliquent à La Réunion

Les mesures effectives à La Réunion

La Réunion est au stade 1 du plan de prévention et de gestion de l’épidémie. Ce stade signifie pour l’essentiel que l’épidémie ne circule pas activement sur le territoire.

Toutefois, par anticipation, les mesures qui s’appliquent aujourd’hui sont :

• Limiter des déplacements

Afin de limiter la propagation du virus, les réunionnais et réunionnaises sont appelés à limiter strictement leur déplacements aux :
-  Trajets entre le domicile et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle ;
-  Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées ;
-  Déplacements pour motif de santé ;
-  Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables ou pour la garde d’enfants ;
-  Déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.

Les personnes souhaitant bénéficier de l’une de ces exceptions doivent se munir, lors de leurs déplacements hors de leur domicile, d’un document leur permettant de justifier que le déplacement correspond à la liste citée ci-dessus. Les personnes circulant sans attestation ou justificatif seront passibles d’une amende de 38 euros. Une modification des textes devra tout prochainement porter à 135 euros le montant de cette amende.
A compter de 12h00, les forces de l’ordre commenceront leur déploiement. Le représentant de l’État a fixé à 15h00, heure locale le début de l’application du confinement, afin de disposer du même temps que le reste du territoire pour mettre en œuvre la déclinaison opérationnelle des consignes gouvernementales.

Ce délai permettra aux services de l’État et à nos concitoyens de prendre connaissance des mesures et d’établir les attestations sur l’honneur désormais nécessaires pour tout déplacement.

• Adapter son activité professionnelle

Les entreprises sont appelées à adapter leur organisation et assurer l’application des gestes barrière. Le recours au télétravail est fortement recommandé dés qu’il est possible. Des précisions seront communiquées sur les modalités de mise en application.

Pour rappel, il a été décidé de :

• Fermer les établissements recevant du public
A compter de lundi 16 mars, des mesures de fermetures des établissements recevant du public s’appliquent également et ce jusqu’au 16 avril.

• Fermer les crèches, écoles, collèges, lycées, université et lieu d’enseignement

Tous les établissements scolaires sont fermés à partir du lundi 16 mars : crèches, écoles, collèges, lycées et universités, et ce jusqu’à nouvel ordre. Des exceptions demeurent pour les structures de type micro-crèches ou accueil collectif de mineurs qui peuvent accueillir jusqu’à 10 enfants.
Pour permettre aux personnels soignants d’assurer leurs mission et rester mobilisés, la Caf en lien avec les gestionnaires de structures met en place un service d’accueil pour les enfants de moins de 6 ans. La liste des structures a été mise à jour le 16 mars 2020 et est disponible sur le site de la Caf.

Un appel à la responsabilité individuelle et au civisme

Le préfet en appelle au civisme et à la responsabilité de chacune et chacun afin de lutter efficacement contre l’épidémie et protéger les plus fragiles.

L’application de l’ensemble des mesures est obligatoire et déterminante pour éviter qu’une chaîne de transmission du virus s’installe et que les premiers cas autochtones n’apparaissent. Notre territoire a une longueur d’avance et il est important de garder cette avance.

 
 

Documents associés :