Épidémie de dengue en cours à La Réunion

Contenu

Dengue à La Réunion : vigilance à l’approche de l’été austral !

 

Depuis fin 2017, le virus de la dengue circule sur l’île. Le dispositif de surveillance estime que plus de 75 000 personnes ont contracté la dengue au cours des deux vagues épidémiques de 2018 et 2019, entrainant plus de 700 hospitalisations et 20 décès. Si le nombre de cas est actuellement faible, la circulation du virus s’est maintenue pendant tout l’hiver austral sur l’ensemble du territoire laissant craindre l’apparition d’une nouvelle vague épidémique dans les mois à venir. Afin de rappeler l’importance d’une mise en œuvre des gestes de prévention par tous, la Préfecture et l’ARS Océan Indien organisent ce mercredi 27 novembre, une nouvelle journée départementale de lutte contre la dengue, marquant le lancement d’une campagne de communication et notamment d’un dispositif innovant à destination des entreprises.


Situation de la dengue à La Réunion

Situation épidémiologique au 26 novembre 2019

(données de la Cire OI, Santé Publique France)

Du 11 au 17 novembre, 11 cas ont été confirmés. En comparaison avec la même période en 2018, la circulation du virus se maintient à un niveau plus élevé cette année et se caractérise par une apparition plus précoce des premiers cas groupés et une circulation de 2 sérotypes de la dengue (type 1 et type 2).
Même si le nombre de cas se stabilise depuis plusieurs semaines, la circulation de la dengue se poursuit et près de la moitié des communes de l’île sont toujours concernées. La majorité des cas se situent à Saint-Paul, Saint-Pierre, Saint-Leu et Saint Louis.
Des cas sont également identifiés dans les communes de Saint-Denis, L’Etang Salé, Le Tampon, Les Avirons et Saint-André.


DEPUIS LE DÉBUT DE L’ÉPIDÉMIE
  • Plus de 24 850 cas autochtones confirmés
    (soit 18 086 cas depuis le 01/01/2019)
  • 732 hospitalisations (dont 618 hospitalisations depuis le 01/01/2019)
  • Plus de 2 400 passages aux urgences
    (dont 1 932 passages aux urgences depuis le 01/01/2019)
  • 20 décès, dont 12 directement liés à la dengue. (Depuis le 01/01/2019 : 14 décès, dont 9 directement liés à la dengue).


Quel risque pour les prochaines semaines ?

Depuis le début de l’épidémie, une mobilisation exceptionnelle de l’ensemble des acteurs a permis de freiner la circulation du virus et limiter l’ampleur des vagues épidémiques.

Cependant, il existe 4 types du virus de la dengue. Alors que la première vague épidémique était essentiellement due au type 2, le type 1 a été récemment détecté au cours de la seconde vague épidémique. Cette double circulation de 2 types de virus de la dengue sur le territoire, ainsi que le retour de l’été austral (période plus favorable au développement des populations de moustiques) implique que les personnes qui auraient contracté la dengue en 2018 ou 2019 pourront à nouveau être infectées, et que le phénomène épidémique à la Réunion peut être mené à se poursuivre dans le temps.


Une journée départementale de lutte contre la dengue le 27 novembre


Au vu du risque de reprise épidémique, la préfecture et l’ARS Océan Indien ont décidé d’organiser le 27 novembre 2019 une nouvelle journée départementale dédiée à la lutte contre la dengue à La Réunion. Cette journée a pour objectif de rappeler à chacun l’importance de se protéger et lutter efficacement contre les moustiques. De nombreux partenaires se sont engagés pour cette journée à relayer les messages de prévention à l’attention de leurs personnels, clients ou du grand public.
Ouverte à tous (partenaires publics et privés), cette journée sera l’occasion d’encourager les réunionnais à mettre en œuvre les gestes de prévention individuelle à la maison comme au travail. Plus de 500 partenaires participeront à la sensibilisation de la population aux gestes de prévention via une grande campagne d’affichage, des actions de quartiers, dans les administrations, les entreprises, les établissements de santé …


Lancement d’une nouvelle campagne de communication : « SE PROTEGER, C’EST AUSSI PROTEGER SES PROCHES ! »

Cette journée est accompagnée par le lancement d’une nouvelle campagne de communication grand public axée sur la protection individuelle contre les piqûres de moustiques :

  • Se protéger des piqûres de moustiques : répulsifs, moustiquaires bébé, diffuseurs électriques, vêtements longs,
  • Continuer de se protéger même malade : une personne qui a la dengue peut transmettre la maladie pendant 7 jours.

Cette campagne se décline sur différents supports : spots radio, près de 8 000 affiches diffusées sur l’ensemble de l’île, vidéos animées, encarts presse, sites internet (Préfecture, ARS Océan Indien), réseaux sociaux (Facebook @Ensemble contre les moustiques, et Facebook et Twitter des services de l’État à La Réunion @Préfet974). Afin de relayer les messages de prévention au plus grand nombre, un kit de communication est disponible sur le site internet de l’ARS OI.


NOUVEAU : Les entreprises réunionnaises et les établissements de santé s’engagent

Les entreprises réunionnaises s’engagent contre la dengue

Aujourd’hui, la lutte contre la dengue constitue un enjeu sanitaire important pour notre île. Aussi, pour éviter l’installation et la réémergence chaque année de ce virus transmis par les moustiques, il est nécessaire de s’inscrire dans une lutte collective et durable.
La mobilisation de chacun d’entre nous à la maison comme au travail est donc essentielle pour protéger la santé des réunionnais et préserver l’attractivité du territoire. Aussi, la Préfecture et l’ARS OI lancent la démarche de communication engageante auprès des établissements publics et privés volontaires afin d’inciter et de valoriser les gestes de prévention en s’inscrivant dans un changement durable de comportement.

Il s’agit de signer une charte d’engagement de l’établissement et d’afficher l’engagement de l’établissement avec un autocollant « Ici établissement engagé dans la lutte contre la dengue » visible des personnes fréquentant l’établissement.

Des établissements de santé et de nombreuses entreprises sont d’ores et déjà engagées, parmi lesquelles, l’entreprise EDF (Electricité de France). En effet, la Prévention Santé Sécurité est l’axe majeur d’EDF à La Réunion. C’est donc tout naturellement que l’entreprise s’allie à l’ARS et aux autorités, en :

  • Mettant en place de nombreuses actions de sensibilisation (nettoyage de leurs sites, relai des messages de prévention et distribution de produits répulsifs aux 600 personnels, communication régulière des informations relatifs à la dengue aux clients via leurs outils de communication…)
  • Signant la charte d’engagement
  • S’engageant dans la prévention et la lutte contre la dengue.

Retrouvez le dossier de presse - journee dengue 26.12.2019 (format pdf - 1.3 Mo - 27/11/2019)