Mer, littoral et pêche

Contenu

Évacuation médicale d’un marin chinois par hélicoptère

 

Mercredi 1er mars 2017, le vraquier « BERGE KIBO », 330 m de long, battant pavillon de l’île de Man et en transit au Sud de Madagascar, signale à son bord la présence d’un marin chinois souffrant, depuis l’appareillage du navire de Singapour, de douleurs au niveau du corps et de fatigue générale. Le commandant du navire décide alors de dérouter sa route vers La Réunion.

Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion prend aussitôt la coordination de l’opération et organise une conférence médicale avec le centre de consultation médicale maritime de Toulouse (médecin maritime) et le SAMU de La Réunion puis avec les autorités maritimes chinoises. Au regard de la pathologie du marin, il est décidé de dérouter le navire qui se trouvait à plus de 900km de La Réunion afin de transborder le marin par voie maritime.

Au cours de son transit vers La Réunion, la situation médicale du marin s’aggrave brusquement, empêchant toute évacuation par la mer. Par mesure de précaution, il est donc envisagé d’évacuer le malade par voie aérienne. Le 3 mars à 08h30, l’hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie nationale (SAG) intervient sur le vraquier avec deux personnels du PGHM et un médecin du SAMU au large de la baie de Saint-Paul. Le marin est ensuite transféré par hélicoptère au centre hospitalier de Bellepierre où il a été rapidement pris en charge par une équipe médicale et soigné pour un début d’AVC. Le vraquier a repris sa route vers le Brésil.

 
 

Documents associés :