Contenu

Journée de rencontre des dispositifs insertion jeunesse à La Réunion.

 

Priorité nationale, la jeunesse constitue une préoccupation majeure dans le contexte de tension socio-économique actuel, qui est particulièrement sensible à La Réunion.
La Réunion compte une population très jeune, avec de multiples problématiques. Sur notre territoire, de nombreux jeunes, de tous les milieux confondus, rencontrent des difficultés d’insertion et d’orientation socioprofessionnelle liées à un niveau de qualification insuffisant, à un taux de chômage élevé et à un décrochage scolaire précoce.

Au regard de la multiplicité des dispositifs existants, une action de rencontre et de présentations mutuelles a été menée le mercredi 10 avril 2019 à Saint-Pierre afin de mieux connaître une partie des solutions d’accompagnement possibles sur l’île.

A l’initiative d’Isabelle Rebattu, sous-préfète chargée de mission à la cohésion sociale et la jeunesse, le centre de ressources de cohésion sociale urbaine de La Réunion, en lien avec les délégués du préfet ont élaboré cette journée pour présenter aux coordonnateurs, chefs de projets « politique de la ville au sein des collectivités », responsables de dispositifs et référents PSAD (plateforme de suivi et d’appui aux décrocheurs) une partie des dispositifs ayant fait leurs preuves sur le territoire, notamment dans le suivi de l’orientation, et de l’accompagnement des jeunes.

Accueillis sur le site principal du RSMA de la Réunion à Terre-Sainte pour la journée, et en présence de Mme Rebattu, étaient donc présents les missions locales et l’association régionale des missions locales, l’école de la seconde chance, l’académie des dalons, la fondation fond’ker, le PIA Jeunesse, le service civique, la chambre des métiers et le CRIJ (centre régional d’information jeunesse).

Après une présentation en plénière des dispositifs, un repas ouvert a permis les rencontres et les discussions au restaurant pédagogique du RSMA-R, « le Papangue ». L’après-midi a été consacré à des ateliers de travail dans l’objectif d’organiser la complémentarité de ces dispositifs en adéquation avec les besoins du jeune sur notre territoire. Ces travaux en groupe ont fait l’objet de restitutions qui seront autant de pistes de solutions et d’efficacité dans l’objectif communément partagé par tous les acteurs.

« Une bonne connaissance des atouts de chaque dispositif permettra aux acteurs de terrain de mieux conseiller et orienter chaque jeune en fonction de ses attentes. » a ainsi conclu Mme Rebattu cette journée enrichissante.

@crédit photo RSMA-R