Actualités

Contenu

L’État s’engage pour les tiers-lieux et lance un appel à manifestation d’intérêt « Fabriques du territoire »

 

Le Gouvernement a lancé, ce 11 juillet, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour soutenir la création de 300 Fabriques de territoires, dont 150 situées en quartiers prioritaires de la politique de la ville. Pour cet AMI annoncé le 17 juin dernier lors de la journée nationale « Nouveaux lieux, nouveaux liens  », au total, 45 millions d’euros sur trois ans vont financer le fonctionnement de ces tiers-lieux dédiés à la création d’activité, à la formation et au numérique.

Afin d’accompagner les territoires dans les grandes transformations actuelles – les manières de travailler et de se déplacer, l’omniprésence du numérique, le « faire ensemble »… –, le Gouvernement souhaite accélérer la création de tiers-lieux dans les territoires qui n’en sont pas dotés, aujourd’hui.

Une Fabrique de territoires, c’est quoi ?

Tiers-lieux existants ou nouveaux projets, les Fabriques de territoires sont des têtes de réseau qui jouent un rôle central sur leur territoire :

  • lieu de ressources pour les porteurs de projets ;
  • lieu de travail, de formation et d’apprentissage ;
  • lieu de création et de culture ;
  • lieu d’inclusion numérique pour les populations éloignées de ces usages.

300 Fabriques de territoires, dont 150 en quartiers prioritaires

Ciblant les territoires qui en ont le plus besoin, le Gouvernement prévoit de soutenir 150 Fabriques de territoires situées en dehors des grands centres urbains et 150 dans des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Parmi ces dernières, 30 Fabriques numériques des territoires proposeront un accès aux services et un accompagnement spécifique pour les populations éloignées du numérique. Elles bénéficieront d’une aide supplémentaire de 100 000 euros par tiers-lieu. Les 300 Fabriques de territoires sélectionnées seront financées à hauteur de 75 000 euros à 150 0000 euros sur trois ans, à raison de 50 0000 euros par en maximum, afin de soutenir leur lancement ou leur consolidation. Au total, l’État engage 45 millions d’euros pour accélérer la dynamique des tiers-lieux.

Deux premières vagues de candidature

Dépôt de projet jusqu’au 15 octobre prochain pour les 30 Fabriques numériques de territoires, situées en quartiers prioritaires.
Pour les 270 Fabriques de territoires, le dossier de candidature doit être déposé jusqu’au 30 décembre prochain pour la première sélection.
D’autres vagues de candidature seront organisées entre 2020 et 2022.

Qui peut candidater ?

L’AMI finance des lieux existants souhaitant élargir leurs services, ainsi que des lieux en projet dans les territoires non-pourvus. Les projets doivent avoir un porteur de projet identifié au cœur de la dynamique territoriale.
Les personnes morales autorisées à candidater pour porter un projet sont :

  • Les entreprises publiques et/ou privées
  • Les GIP / GIE et autres formes de groupements
  • Les collectivités territoriales et leurs groupements
  • Les syndicats mixtes
  • Les consortiums d’acteurs intervenant sur un même territoire dont les compétences sont complémentaires dans le cadre des objectifs décrits plus hauts. Des collectivités territoriales, organismes publics et/ou privés ou établissements d’enseignement pourraient être associés au projet. Un des acteurs devra être désigné comme porteur principal du projet

Comment Candidater ?

Rendez-vous sur https://societenumerique.gouv.fr/tierslieux