Mer, littoral et pêche

Contenu

La Réserve Naturelle Marine de la Réunion

 

La réserve naturelle marine de La Réunion a pour vocation la préservation de l’extrême richesse de la biodiversité du patrimoine naturel marin de la Réunion tout en conciliant, dans la mesure du possible, les activités humaines.

 

Les récifs coralliens de la Réunion sont le siège d’une biodiversité parmi les plus remarquables de l’outre-mer français.

Très fréquentés pour des activités de loisirs dont les impacts cumulés peuvent être importants, soumis à un effort de pêche excessif, supportant des importants flux de pollution du fait des nombreuses activités et infrastructures implantées sur les bassins versants situés à l’amont, ces récifs sont aujourd’hui considérés à 30 % dégradés et à 50 % menacés.

Dans le même temps, l’érosion côtière atteint elle aussi un stade préoccupant.

Afin de préserver un cadre de vie très cher aux réunionnais, en même temps que de nombreux emplois liés au tourisme, à la pêche et aux loisirs, il a été créé, en 2007, la Réserve Naturelle Marine de la Réunion.

Elle s’étend sur un linéaire côtier de 40 km dont 20 km de barrière corallienne, du Cap La Houssaye à Saint-Paul, à la Roche aux oiseaux à l’Etang Salé.

La réserve a une surface de 35 km2 et s’articule autour de trois types de zones : périmètre général, protection renforcée (45%) et protection intégrale (5%).

Afin de concilier les activités humaines et la préservation des récifs, les activités y sont réglementées.

Carte générale de la réglementationLa réglementation de la réserve est établie en 3 niveaux :

  • une zone de protection générale qui s’applique à l’ensemble de la réserve :
  • une zone de protection renforcée destinée uniquement à la découverte. Ce niveau concerne, entre autre, les lagons à l’exception des zones de baignade à proximité des plages qui sont en zone de protection générale,
  • une protection de protection intégrale dite sanctuaire dans laquelle aucune activité humaine n’est autorisée.

Pour mettre en œuvre cette réglementation, des gardes sont présents pour la surveillance de terrain. Ils sont commissionnés et assermentés pour réaliser cette mission.

Les infractions à cette réglementation sont passibles de sanctions.
En fonction de l’importance des infractions, les amendes peuvent s’élever de 150 à 22 500 euros.

La gestion de la réserve est confiée à un groupement d’intérêt public, le GIP-RNMR (Groupement d’intérêt public - Réserve nationale marine de La Réunion).

Elle a pour principales missions :

  • Missions de surveillance :
    • informer les usagers des règlements de la Réserve Naturelle Marine,
    • assurer la surveillance et l’application de la police de l’environnement.
  • Missions scientifiques et techniques :
    • concevoir les plans de gestion écologique,
    • assurer et organiser le suivi scientifique des milieux et des espèces,
    • mettre en œuvre les opérations d’aménagement (dispositifs de mouillage, actions de restauration, balisage et signalétique) dans la réserve et assurer le suivi et l’entretien de ces aménagements.
  • Missions d’informations et de sensibilisation :
    • informer et sensibiliser le public sur l’intérêt des milieux et sur le fonctionnement des écosystèmes marins,
    • élaborer et réaliser des outils d’animation de la réserve naturelle (médias, plaquettes, dépliants, visites guidées).


Visitez le site de la réserve naturelle marine de la Réunion

Documents à télécharger :

 
 

A lire aussi :