Contenu

Le secrétariat général pour les affaires régionales

 

En application du décret modifié du 29 avril 2004 relatif aux pouvoirs des préfets, à l’organisation et à l’action des services de l’État dans les régions et les départements, le préfet de région est garant de la cohérence de l’action de l’État dans la région. Il est responsable de l’exécution des politiques de l’État dans la région, ainsi que de l’exécution des politiques communautaires relevant de la compétence de l’État.

Le secrétariat général pour les affaires régionales (SGAR) assiste le préfet de région dans l’exercice de ses missions. Sous son autorité, il coordonne l’action des services de l’Etat. Il assure l’animation et la coordination des politiques publiques nationales et communautaires en région.
 

A La Réunion, le secrétaire général pour les affaires régionales (SGAR) dispose d’une équipe de 21 collaborateurs, qui a en charge les sujets de développement économique et d’aménagement du territoire y compris numérique, de programmation, de gestion et de suivi des fonds européens et du contrat de projet État Région.




Les missions du SGAR

Définies par le décret du 25 mai 2009, elles regroupent :

-  Sur le volet économique, les sujets liés aux tensions économiques et sociales notamment dans les domaines touchant la vie chère et la commande publique. Le SGAR est notamment chargé en lien avec la DIECCTE de la détermination mensuelle des prix des carburants. Il assure également le suivi de la défiscalisation en lien avec la DRFIP qui constitue un véritable moteur pour l’économie réunionnaise.
Il contribue à animer les réflexions autour des conditions macroéconomiques de développement de l’île de la Réunion, en particulier dans son environnement régional, en étroit partenariat avec l’ensemble des acteurs économiques.

-  Le suivi des dossiers liés aux développement des grandes infrastructures telles que les ports et aéroports, couverture numérique du territoire et est chargé du suivi et de la mise en œuvre du protocole de Matignon prévoyant 2,2 milliards € d’investissements.

-  la mise en œuvre de la stratégie maritime de la France dans le Sud de l’océan Indien.

-  le suivi des problématique liées aux énergies renouvelables et plus globalement au développement durable.

-  Dans la mesure ou l’île de La Réunion ne peut penser son développement sans s’ouvrir sur son environnement régional océan Indien, une attention particulière est portée sur l’ouverture tant économique que culturelle ou environnementale de la région.

-  le pilotage et la gestion des politiques publiques nationales : plan d’investissements d’avenir, plan logement outre-mer, plan eau DOM, contrat de transition écologique, feuille de route de l’économie circulaire, "Action coeur de ville", "territoire d’industrie"…

Le SGAR a aussi un rôle de gestionnaire des budgets opérationnels de programmes nationaux (BOP).

La mise en œuvre de la politique européenne de cohésion représente à La Réunion un enjeu tout particulier au regard des sommes disponibles (2,2 milliards d’€ de fonds européens pour la période 2014-2020) et des besoins de notre territoire.

Le SGAR est particulièrement investi dans le suivi des politiques européennes, qui s’inscrit dans le cadre d’un partenariat étroit à La Réunion avec les conseils départemental et régional. Le SGAR co-pilote également avec ces deux collectivités, l’AGILE (agence chargée du secrétariat et de l’animation et du suivi des programmes européens), expression de cette collaboration et de ce partenariat singuliers.

Le préfet de La Réunion est autorité de gestion ou autorité de gestion déléguée pour le fonds social européen (FSE), l’initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ) et le fonds européens pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP).

Enfin, le SGAR anime l’action des services régionaux dans le domaine des études et de l’évaluation.

L’organisation du SGAR



Le secrétaire général pour les affaires régionales de La Réunion dispose à cet effet d’un adjoint et d’une équipe de 20 personnes, dont 7 chargés de mission parmi lesquels le commissaire à la vie des entreprises au développement productif et le délégué régional à la recherche et à la technologie.

Deux services, gérés en partenariat avec le conseil régional et le conseil départemental, sont également rattachés au SGAR :
• l’agence de gestion des initiatives locales en matière européenne (l’AGILE), agence chargée du secrétariat et de l’animation et du suivi des programmes européens ;
• le secrétariat général des Hauts (SGH), en charge d’une mission d’ingénierie pour l’animation de la politique d’aménagement et de développement des Hauts de La Réunion et la mise en œuvre des actions du cadre stratégique partagé.