Actualités

Contenu

Lettre injurieuse à l’égard des Réunionnais : le préfet saisit le procureur de la République

 

Lettre injurieuse à l’égard des Réunionnais signée de la présidente de la Fondation Brigitte Bardot : le préfet saisit le procureur de la République


Le préfet de La Réunion a reçu le mardi 19 mars 2019 une lettre relative à la maltraitance animale signée de Brigitte Bardot et adressée par la fondation du même nom.

Cette lettre comporte des termes injurieux et racistes à l’égard des habitants de La Réunion.

Ces propos inacceptables sont fermement condamnés par le représentant de l’État.

Cette lettre étant susceptible d’être constitutive d’un délit, le préfet de La Réunion a saisi ce matin le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Saint-Denis au titre de l’article 40 du code de procédure pénale*.


  • * l’article 40 du code de procédure pénale stipule que « Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs. »