Contenu

Maison France Service : simplifier la relation entre les Réunionnais et les services publics

 

Les maisons France Service permettent de simplifier la relation des usagers aux services publics. À La Réunion, 4 maisons sont labellisées France Service au 31 janvier 2020 : Piton des Goyaves (Petite-Ile), Les Makes (Saint-Louis), Les Lianes et Jean Petit (Saint-joseph).

 

Signature de la convention départementale France Services

En présence de Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, le préfet de La Réunion signe la convention départementale France Service avec les maires des trois communes concernées et les partenaires qui sont : La Poste, la CAF, la Banque des Territoires, la DRFIP, la CGSS, Pôle Emploi et le conseil départemental de l’accès au droit (CDAD justice), vendredi 31 janvier 2020, à Saint-Joseph. Ces acteurs sont les représentants du socle de service qui sont nécessairement proposés au sein des Maisons France Service.
Ce socle de services peut être enrichi par les collectivités locales et d’autres partenaires, en fonction des besoins locaux exprimés par les citoyens. À La Réunion, les partenaires suivants s’engagent : Association de Développement Rural Réunion (A2DR) et Maison de l’Emploi du Grand Sud Réunion (Saint-Joseph – FS Jean Petit et Les Lianes), Mairie de Saint-Louis, Maison de l’Emploi du Grand Sud Réunion, Mission Locale Sud, Association SOLIDARNUM (Saint-Louis – FS Les Makes), CCAS de Petite-Ile, DIECCTE de La Réunion, Mission Locale Sud (Petite-Ile – FS Piton des Goyaves).


L’État s’engage dans les territoires

Quel que soit l’endroit où on habite sur le territoire, on doit pouvoir rencontrer un représentant des services publics.
Après avoir labellisé en 2019 une première vague de maisons de services au public, l’État a engagé, en collaboration avec les collectivités locales, un travail de pilotage et d’évaluation de nouveaux projets de maisons France Service sur tout le territoire réunionnais, avec un objectif de labellisation d’au moins 15 structures sur le département, dont une serait itinérante.
De nombreux projets nouveaux sont à l’étude : La Possession / cirque de Mafate (Dos d’Âne/La Nouvelle), Trois Bassins, Le Tampon (Plaine des Cafres), Saint-Pierre (Mont Vert les Hauts), Cilaos… y compris dans les Bas comme à Sainte-Marie ou encore à Sainte-Suzanne.
Ces nouvelles labellisations interviendront en fonction du degré de maturité des projets, après vérification du respect des engagements de qualité de la charte France Services.

De maison de service au public vers « Maison France Service » : une montée en gamme au bénéfice des usagers

Les maisons France Service représentent une montée en qualité des anciennes MSAP, à travers un socle commun de la qualité du service au public : maisons plus nombreuses et mieux réparties sur le territoire, élargissement du bouquet de services, des horaires d’ouverture, agents plus nombreux et mieux formés (obligation de formation par le CNFPT), promotion de l’inclusion numérique (accès internet de qualité et accompagnement adapté aux besoins des citoyens), …


Pour obtenir le label maison France Service, il faut proposer a minima les démarches relevant de ces organismes :
La Poste, la CAF, la Banque des Territoires, la DRFIP, la CGSS, Pôle Emploi et le conseil départemental de l’accès au droit (CDAD justice).
Ce socle de services peut être enrichi par les collectivités locales et d’autres partenaires, en fonction des besoins locaux exprimés par les citoyens.

En savoir plus : www.gouvernement.fr

 
 

Documents associés :