Contenu

Mesures de protection applicables à La Réunion

 

Mesures en vigueur au 26 novembre

 

Obligation du port du masque en extérieur sur la voie publique

Le port du masque est obligatoire dans l’espace public.

Pour rappel – le port du masque n’est pas obligatoire :
- dans les espaces naturels (plages, forêts, parcs),
- dans les espaces en plein-air en accueil collectif de mineurs,
- pour les personnes en situation de handicap,
- lors de la pratique d’une activité sportive ou artistique de plein air,
- pour les usagers de deux roues.
- au sein des établissements et lors d’événements recevant du public de plein air et soumis au passe sanitaire.

Le port du masque reste obligatoire dans les lieux clos tels que le lieu de travail, les commerces, les transports et dans tout lieu de rassemblement couvert. Cette obligation s’applique pour toutes les personnes dès l’âge de 11 ans.

Obligation du port du masque dans les écoles élémentaires et les accueils collectifs de mineurs pour les élèves des écoles primaires

À partir du lundi 8 novembre 2021, le protocole sanitaire de niveau 2 s’appliquera dans les écoles, les collèges, les lycées et les accueils collectifs de mineurs. A compter de cette date le port du masque est obligatoire pour les élèves des écoles élémentaires dans les espaces clos et en extérieur .
Les dispositifs suivants sont également maintenus :
-  le maintien des mesures renforcées d’aération et du lavage des mains ;
-  la désinfection des surfaces fréquemment touchées est faite une fois par jour et des tables du réfectoire après chaque service ;
-  dans les écoles, fermeture de la classe pendant 7 jours dès le 1er cas de Covid avec poursuite des cours à distance ;
-  au collège et au lycée, les élèves qui ont été en contact avec un cas confirmé sans vaccination complète poursuivent leurs apprentissages à distance pendant 7 jours. Les élèves cas contact justifiant d’une vaccination complète poursuivent les cours en présentiel.

Cette mesure est applicable dans tous les accueils collectifs de mineurs avec ou sans hébergement : en centre de vacances, en colonies de vacances, en centres de loisirs.

Évolution des jauges dans les clubs et les discothèques.

Les clubs et discothèques pourront accueillir le public dans la limite d’une jauge évoluant de 50% à 75% de la capacité d’accueil maximale. Le port du masque est maintenu en intérieur et à l’extérieur.
Pour rappel, l’activité de la danse dans tous les établissements recevant du public est soumise à passe sanitaire et à l’obligation du port du masque.

Fin de la gratuité des tests

A compter du 15 octobre, les tests RT-PCR et les tests antigéniques ne seront plus systématiquement pris en charge comme c’est le cas depuis le début de la crise sanitaire. Seuls les tests réalisés dans un but de dépistage seront désormais pris en charge par l’Assurance maladie dans le but de préserver un dispositif fiable de surveillance de l’épidémie, d’assurer une détection et une prise en charge rapide des cas et de détecter les nouveaux variants.
Ainsi, afin de maintenir un accès facilité au dépistage pour les personnes symptomatiques ou contact à risque, continueront à bénéficier d’une prise en charge :
• Les personnes ayant un schéma vaccinal complet ou une contre-indication à la vaccination ;
• Les personnes mineures ;
• Les personnes identifiées dans le cadre du contact-tracing fait par l’Assurance maladie et l’ARS La Réunion
• Les personnes concernées par des campagnes de dépistage collectif, organisées par l’ARS La Réunion ou l’éducation nationale au sein des établissements scolaires
• Les personnes présentant une prescription médicale ;
• Les personnes ayant un certificat de rétablissement de moins de six mois.
Les tests réalisés en vue d’obtenir un passe sanitaire, deviendront payants.

Interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique

La consommation de boissons alcoolisées est interdite sur la voie publique et dans les lieux accessibles au public.

Manifestations sportives et culturelles soumises au passe sanitaire

Les manifestations sportives et culturelles faisant l’objet d’une procédure d’autorisation et de déclaration ainsi que les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs sont soumis à passe sanitaire.

Regroupements autorisés dans l’espace public dans la limite de 10 personnes

Les rassemblements, les réunions ou les activités sont désormais autorisés sur les espaces publics (plages, aires et loisirs, parcs et jardins) dans la limite de 10 personnes.

Pique-nique et bivouacs interdits

Les pique-niques et les bivouacs seront à nouveau interdits à compter du lundi 15
novembre.

Conditions d’accès aux concerts debout

Les concerts debout soumis à passe sanitaire sont de nouveau autorisés dans la limite d’une jauge fixée à 75% de la capacité d’accueil de l’établissement dans lequel il a lieu.
Le port du masque est obligatoire en intérieur comme en extérieur.

Activités festives

Les regroupements festifs sont à l’origine de nombreux clusters et continuent d’être limités et strictement encadrés.

Les activités de prestations à domicile, de traiteur, de location de chapiteaux, de
tentes et de barnums aux particuliers, d’animateurs de soirée à domicile ainsi que le transport de matériel de sonorisation demeurent quant à eux interdits.

Les salles de type salle des fêtes ou salles à usages multiples, les hôtels et les restaurants sont soumis au Passe sanitaire.

Activités sportives

L’accès aux établissements de plein air et aux salles de sport (gymnases, stades…) est soumis au Passe sanitaire pour toutes les activités faisant habituellement l’objet d’un contrôle (billetterie, système de sécurité…).

Tous les cours de sport encadrés par une association ou une société qui se tiennent dans ce type d’établissements sont soumis au Passe sanitaire en dehors des activités scolaires et de l’accueil collectif de mineurs. Le contrôle doit être effectué par les personnes assurant l’organisation de l’activité.

Accès aux établissements de soin et aux services médicaux

L’accès aux services et établissements de santé, sociaux et médico-sociaux (hôpitaux, cliniques, EHPAD… ) est soumis à la présentation du Passe sanitaire. Cette mesure concerne :
- les patients,
- les visiteurs et accompagnants, à l’exception des établissements médico-sociaux pour enfants en situation de handicap.
Cette mesure ne concerne pas :
- les cas d’urgence,
-  l’accès au dépistage Covid-19,
-  les cabinets médicaux,
-  les centres de radiologie,
-  les laboratoires d’analyse médicale.

Accès aux bars et aux restaurants

L’accès à ces établissements est soumis à la présentation du Passe sanitaire.
Les conditions de jauges et la limitation du nombre de personnes par tablée sont levées.
Les clients et les personnels doivent porter un masque lors de leur déplacement. Un kit de déploiement du Passe sanitaire est mis à disposition des professionnels icihttp://www.reunion.gouv.fr/passe-sanitaire-r534.html

Passe sanitaire

Le Passe sanitaire est obligatoire pour l’accès :
-  aux lieux de loisirs et de culture (salles de spectacle, cinémas, musée…),
-  aux activités de restauration et débits de boissons, y compris en terrasse (cafés, bars, restaurants…), à l’exception de la restauration collective et de la vente à emporter,
-  aux foires séminaires et salons professionnels,
-  aux services et établissements de santé, sociaux et médico-sociaux (hôpitaux, maisons de retraite, EPHAD…), sauf dans les cas d’urgence.

Toutes les manifestations et les évènements exceptionnels se déroulant
sur l’espace public ne seront autorisés que si l’organisateur met en œuvre le passe
sanitaire. A titre d’exemple, les braderies, les vide-greniers, les brocantes, les
marchés artisanaux, les marchés de Noël, les animations… sont concernés par cette mesure, mais pas les marchés forains pour lesquels la distanciation entre les stands et le port du masque restent la règle en vigueur.

Interdiction des escales de croisières à La Réunion jusqu’au 15 janvier

Pour prévenir la propagation du virus sur le territoire, des restrictions sont mises en œuvre pour les voyages au sein de la zone Océan indien. Jusqu’au 15 janvier, les navires de croisière ne pourront pas faire escale, mouiller ou s’arrêter à La Réunion.

Les relèves d’équipage des navires de commerce et de pêche restent autorisées, dans un cadre sanitaire très strict.


Modalités de travail

Le télétravail a été un outil important de prévention contre la propagation épidémique.
La recommandation par l’employeur de jours de télétravail est levée compte tenu de l’amélioration de la situation sanitaire.

Contact

Pour toute question, vous pouvez contacter : pref-covid@reunion.gouv.fr