Agriculture et forêt

Contenu

Ouverture au public des jardineries comportant un rayon « alimentation animale »

 

Le préfet de La Réunion rappelle que le décret du 23 mars 2020 liste les aliments et fournitures pour les animaux de compagnie parmi les activités permettant l’ouverture des commerces. La spécificité de l’alimentation animale rend nécessaire l’ouverture des commerces spécialisés disposant d’un rayon « alimentation animale » (jardineries), en raison des possibles difficultés d’accès à ces produits dans certains bassins de vie en dehors de ces commerces spécialisés.

Les jardineries qui distribuent de l’alimentation animale sont autorisées à accueillir des clients.

L’ouverture de ces commerces n’est pas restreinte aux seuls rayons « alimentation animale », comme c’est le cas pour l’ensemble des autres commerces, notamment les grandes et moyennes surfaces ouverts pour l’ensemble de leurs rayons. En particulier les rayons de semences, de plantes potagères et de plants seront accessibles, car ils répondent à un besoin essentiel de certaines catégories de population.

Il est également rappelé que la vente à distance et la livraison restent autorisées pour les productions horticoles, comme pour les autres activités économiques.

L’ouverture des jardineries doit se faire bien sûr dans le strict respect des gestes barrières qui s’imposent à leur personnel et au public.

L’attestation dérogatoire de déplacement, dûment renseignée, devra être fournie en cas de contrôles.

 
 

Documents associés :