Urgences

Contenu

Piton de la Fournaise : retour en vigilance volcanique à compter du vendredi 10 mars 2017 à 06h00

 

Piton de la Fournaise : retour en vigilance volcanique à compter du vendredi 10 mars 2017 à 06h00

Suite aux observations de l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF), à la reconnaissance terrain effectuée le 2 mars 2017 par les services (OVPF, ONF, BRGM, PGHM et EMZPCOI) et aux risques résiduels qui résultent de la dernière éruption, le préfet de la Réunion a décidé de revenir en phase de VIGILANCE du dispositif spécifique Orsec du Volcan du piton de la Fournaise « éruption possible ou présence de risques sur le secteur » à compter du 10 mars 2017 à 6H00.


Les arrêtés d’accès à l’Enclos en cours depuis la dernière éruption sont abrogés, l’arrêté n° 395 du 8 mars 2017 qui entrera en vigueur le 10 mars 2017 à 6H00 réglemente l’accès du public dans les conditions suivantes :
  • L’accès à la partie haute de l’enclos reste strictement limité aux deux sentiers balisés suivants :
    • Pas de Bellecombe - Formica Léo - Chapelle Rosemont- Sentier Rivals- Cratère Caubet
    • Pas de Bellecombe – Formica Léo -Chapelle Rosemont -sentier d’accès au site d’observation du cratère Dolomieu (accès par le Nord du cratère)
  • Les sentiers Kapor jusqu’à Piton Kapor et du cratère Caubet au Belvédère sur château fort restent interdit d’accès.
  • Le public a interdiction de s’engager au-delà des limites provisoires qui sont matérialisées sur le sentier RIVALS.

Le poser d’aéronefs demeure réglementé par l’article L363-1 du code de l’environnement ainsi que par l’arrêté du 06/05/1995 relatif aux aérodromes et autres emplacements utilisés par les hélicoptères.

Le préfet de La Réunion appelle les randonneurs à faire preuve de la plus grande vigilance sur le massif du piton de la Fournaise en raison de la présence de coulées non refroidies et non stabilisées dans les zones interdites, présentant un risque important de dégazages nocifs pour la santé. Le balisage de sécurité est inexistant ou interrompu au-delà des limites autorisées, augmentant considérablement le risque de se perdre. Il rappelle également que le volcan est un milieu naturel, sujet à des changements météorologiques très rapides et parfois violents. Les recommandations relatives à la sécurité en montagne s’appliquent tout particulièrement.