Contenu

Une rencontre inédite pour mettre en lumière les parcours réussis

 

Près d’un an après la recentralisation du RSA, ce mardi 12 octobre s’est tenu à Saint-Pierre l’évènement Fier.e de mon parkour sous l’égide de l’Etat, en partenariat avec la Caisse d’Allocations Familiales de La Réunion (CAF), le Conseil Départemental, Pôle Emploi et les Missions locales.

L’événement a pour objectif de faire un premier retour d’expériences depuis la mise en route du nouveau dispositif en décembre 2020, qui confie à la CAF la mission d’accompagner les bénéficiaires dans leur nouvelle orientation.

Témoignages, tables rondes, regards croisés des experts et partenaires de l’insertion et de l’emploi,… : de façon pratique la journée dédiée aux parcours réussis, a pour vocation de mettre en valeur les expériences de bénéficiaires du RSA ayant engagé la démarche de retour vers l’emploi.

Pour l’Etat, représenté par Monsieur le Préfet de La Réunion à l’ouverture de cette journée : « Le RSA concerne aujourd’hui près de 100 000 Réunionnais. L’enjeu de ce dispositif sur la vie des familles réunionnaises est majeur. Il marque également l’immense effort de solidarité nationale qu’est le RSA pour la population réunionnaise, dont l’État est aussi le garant. Cette recentralisation, je l’avais dit il y a un an, l’État la veut gagnante et en tout premier lieu pour chaque bénéficiaire ».

#RebondirAvecLeRSA : l’esprit même de la démarche

Le bénéficiaire est placé au centre du dispositif d’accompagnement pour assurer les meilleures conditions d’accès à l’emploi. Le RSA devient un tremplin vers une insertion durable. L’ensemble des actions portées par les partenaires concourent à redonner confiance, susciter la prise de conscience du bénéficiaire sur sa capacité à faire, libérer les potentiels et révéler les talents, professionnaliser les démarches de retour à l’emploi, ou encore accompagner le développement des compétences.

Des témoignages de parcours réussis et inspirants dans le domaine sportif ou de l’économie réunionnaise ont été livrés pour montrer que la réussite est possible, qu’elle n’est pas exclusivement réservée « aux autres », mais qu’elle peut aussi concerner celles et ceux qui se mobilisent et se donnent les moyens. C’est tout l’objectif de l’accompagnement de ces parcours qui dispense un service sur mesure de ces parcours afin de fluidifier les démarches et accélérer la mise en insertion.

Jusqu’à la fin de l’année 2020, le dispositif RSA relevait du Conseil Départemental de La Réunion. La recentralisation du RSA marque une révolution administrative pour la CAF de La Réunion qui, au 1er décembre 2020, a intégré de nouvelles missions : orientation des demandeurs, gestion des équipes pluridisciplinaires, accompagnement des bénéficiaires de RSA majoré.

Pour Cyrille MELCHIOR, Président du Conseil Départemental de La Réunion, « La recentralisation du RSA est un moyen pour le Conseil Départemental de retrouver des marges de manœuvre qui permettent de mieux accompagner les publics les plus fragiles sur le territoire. La démarche que nous valorisons permet d’unir nos efforts avec l’Etat, la CAF, les missions locales, et pôle emploi, pour mieux accompagner ces personnes qui veulent s’insérer sur le marché du travail. Mieux travailler ensemble montre déjà les meilleurs résultats obtenus à travers ces parcours réussis et le nombre grandissant de personnes qui s’insèrent mieux et plus durablement. Les moyens pour l’insertion par l’activité économique sont indispensables et montrent leur utilité. A titre d’exemple, le Conseil Départemental en partenariat avec la CAF, se mobilise pour les emplois dans le domaine de l’environnement et de la transition écologique, ou encore dans les métiers en tension comme ceux des services à la personne. »

DES PARTENARIATS FORTS POUR UN ACCOMPAGNEMENT PLUS EFFICACE DES BÉNÉFICIAIRES DU RSA

L’État, la CAF, Le Conseil Départemental, Pôle Emploi, les Missions locales et les partenaires de l’insertion sont engagés pour faire en sorte que les bénéficiaires du RSA soient de plus en plus nombreux à accéder à un parcours d’insertion réussi.

Brigitte KINKLERT, Ministre déléguée à l’insertion a clôturé la matinée : « Dès 2020, La Réunion a souhaité́ faire partie des précurseurs du service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE). C’est évidemment un excellent choix et je m’en réjouis. Vous le savez, le SPIE, est né de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté́, lancée par le Président de la République dès 2018. Le SPIE, c’est tout d’abord un constat, celui des personnes confrontées à des difficultés, à la fois sociales et professionnelles qui doivent franchir un véritable parcours du combattant pour accéder aux très (trop) nombreux dispositifs d’accompagnement. Force était de constater que malgré́ la mobilisation des acteurs, ils induisent un manque de lisibilité́ pour nos concitoyens, voire pour les professionnels eux-mêmes. C’est pourquoi et pour répondre aux recommandations issues de la concertation nationale, nous avons conçu le Service Public de l’Insertion et de l’Emploi avec l’idée forte qu’il ne s’agissait pas encore d’un nouvel organisme ou d’une nouvelle institution. »

L’ensemble des partenaires concourt par divers dispositifs à la mise en œuvre de la politique publique de l’insertion sur le territoire et sont les garants de la mise en place d’un service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE) sur le territoire. Ces évolutions amorcées au niveau national participent à l’objectif de simplification des démarches, dans la performance d’un service public toujours plus proche des attentes des usagers.

Pour la directrice adjointe de la CAF, Virginie DERAND : « Avec la modernisation de la CAF, et la numérisation des outils, l’usager est plus que jamais au cœur de son propre parcours. La plateforme E-SPOAR a été créée suite à un diagnostic réalisé avec des usagers afin de réaliser un outil qui réponde aux besoins des Réunionnais.es et qui lève les freins d’accessibilité à leur droit. Les personnes éloignées du numérique sont accompagnées dans l’apprentissage de l’usage de la plateforme. Les bénéficiaires Réunionnais.es sont au cœur de la création de cet outil ».

UN ACCOMPAGNEMENT DE PROXIMITE SALUÉ PAR DES BENEFICIAIRES INSPIRANTS

Les témoignages se sont succédés tout au long de la journée. Chaque intervenant a raconté son histoire, son parcours de vie, qui les a amenés à rencontrer un jour le RSA. Chaque récit différait, mais tous étaient portés par une émotion transmise à l’ensemble de la salle. Les participants témoignaient des difficultés rencontrées sur leur chemin de vie jusqu’à ce qu’ils puissent être écoutés et accompagnés par les travailleurs sociaux de la CAF, de Pôle Emploi et des Missions Locales.

Pour une bénéficiaire « Reprendre confiance en soi est le premier pas pour se réinsérer dans la société. Les personnes en face de nous sont celles qui nous aident à retrouver cette confiance. Ma conseillère est la première à m’avoir soutenu et donné cette force. »

Pour une deuxième bénéficiaire ayant trouvé sa voie « La CAF m’a aidé à me former pour travailler dans le social, aujourd’hui ça me permet de travailler dans un domaine qui me correspond. Mon accompagnatrice m’a accompagné jusqu’à mon oral des sélections ».

Des personnes aux profils inspirants sont intervenues en fin de journée pour témoigner de leur réussite et du chemin parcouru pour y parvenir.

Le vice-champion paralympique, Dimitri PAVADÉ, le triple champion du monde de Kick-boxing Réunionnais, Florent Kaouachi ou encore le jeune et dynamique chef d’entreprise Cédric DALY sont intervenus pour partager leur passion et leur envie de réussir, en expliquant leur parcours et les difficultés rencontrées et surpassées. De beaux exemples confiants et inspirants, qui montrent le visage d’une île de La Réunion méritante, engagée et déterminée.

 

Lien vers le dossier de presse : https://bit.ly/3FNAUxi