Contenu

Dengue à La Réunion : retour de l’été, agissons dès maintenant !

 

La circulation de la dengue s’est à nouveau maintenue faiblement durant tout l’hiver austral. La présence d’une co-circulation de 3 sérotypes et le retour de conditions climatiques plus favorables au développement des moustiques laissent craindre l’émergence d’une nouvelle vague épidémique. Afin de remobiliser l’ensemble des acteurs et y compris la population réunionnaise, la Préfecture et l’ARS de La Réunion lancent la campagne de communication « Retour de l’Eté : Agissons dès maintenant ! » dont les visuels sont issus des résultats du jeu concours.



 

Depuis fin 2017, la dengue circule sur l’île de la Réunion avec l’apparition de vagues épidémiques en période d’été austral. Ainsi, au cours de ces 3 dernières années, plus de 40 000 malades ont été identifiés par le dispositif de surveillance (pour 120 000 infections estimées) entrainant plus de 1 500 hospitalisations et 42 décès.

Situation de la dengue à La Réunion

En 2020, le dispositif de surveillance estime que près de 40 000 personnes ont contracté la dengue (dont plus de 16 000 résultats positifs reçus à l’ARS), entrainant au moins 779 hospitalisations et 22 décès.

Autour de 10 nouveaux cas par semaine sont actuellement identifiés. Cette situation est similaire aux années précédentes avec le maintien à bas bruit de la circulation de la dengue durant tout l’hiver austral. A cela s’ajoute la coexistence de 3 sérotypes de dengue sur le territoire, dont les sérotypes 1 et 2 à l’origine des vagues épidémiques précédentes, et le sérotype 3 à l’origine de regroupements de cas dans l’Est et de cas isolés dans le Nord. Ces éléments laissent craindre l’apparition d’une nouvelle vague épidémique dans les mois à venir, notamment avec le risque potentiel de voir le sérotype 3 se développer à plus grande échelle sur l’île en 2021.

De plus, depuis cette année, la co-circulation de la dengue et la covid-19 fait peser le risque d’une tension dans les hôpitaux en cas de pics épidémiques concomitants des deux maladies. L’ANSES dans un avis du 7 mai dernier, désignait la lutte anti-vectorielle comme une mission essentielle à maintenir en période de circulation de la covid-19, dans le but de soulager le système de santé et de prévenir des éventuelles saturations hospitalières.

Mobilisation des acteurs et de la population

Dans ce contexte, la Préfecture et l’ARS La Réunion ont continué de mobiliser l’ensemble des acteurs (institutionnels, collectivités, associations, grand public, entreprises privées….) et de soutenir la mise œuvre d’actions de sensibilisation durant tout l’hiver austral.

Milieu scolaire
La sensibilisation en milieu scolaire a été maintenue, les secteurs prioritaires pour les interventions de salubrité publique ont été définis puis suivis, et enfin, plusieurs communes ont mené des campagnes de collecte de déchets chez les particuliers. Afin de limiter au mieux la circulation du virus en période hivernale, les équipes de l’ARS ont intensifié leurs interventions autour de chaque cas (périmètre d’intervention élargi, traitement de jour, traitement de nuit, actions de sensibilisation et de prospection au sein des établissements recevant du public), impliquant une mobilisation forte des équipes y compris en période de faible circulation.

Les associations citoyennes au plus près des quartiers, relai essentiel des messages
De plus en plus de collectifs ou associations de citoyens se montent spontanément dans le but de nettoyer leurs quartiers et/ou leur environnement. L’ARS La Réunion continue de proposer à ces associations, des sessions de sensibilisation à l’écologie du moustique, les situations propices à sa prolifération et les méthodes de luttes existantes, ainsi qu’un accompagnement dans le montage de leur projet de résorptions de dépôts sauvages.

Les collectifs ou associations qui n’auraient pas été contactées et désireuses de suivre cette sensibilisation peuvent en faire la demande à l’adresse suivante : ars-reunion-kassmoustik@ars.sante.fr

Les entreprises réunionnaises mobilisées dans la lutte
En 2019, la Préfecture et l’ARS La Réunion ont lancé la démarche de communication engageante auprès des établissements privés volontaires afin d’inciter et de valoriser les gestes de prévention auprès des réunionnais, même sur leur lieux de travail.
Depuis, plus de 60 établissements (entreprises, représentant plusieurs milliers de salariés) se sont engagés auprès des autorités dans cette démarche de communication engageante et ont été signataires d’une charte d’engagement, s’inscrivant dans une démarche durable de prévention et de changements des comportements.

En 2020, cette opération est reconduite, avec la poursuite de l’accompagnement des entreprises signataires et la sensibilisation de leur salariés, et la signature de nouveaux partenariats. 

La charte d’engagement :
Ce partenariat prévoit une charte d’engagement de l’établissement et l’affichage de cet engagement par apposition d’un autocollant « Ici établissement engagé » visible des personnes fréquentant l’établissement.
En signant la charte d’engagement, les organismes volontaires s’engagent à :
-  préserver la santé de leurs personnels et de leurs visiteurs (élimination des gîtes larvaires et mise à disposition de répulsifs pour les personnels exposés),
-  informer et relayer les campagnes de communication,
-  faciliter les interventions des équipes d’intervention de lutte contre la dengue.

Lancement de la campagne « Retour de l’Eté : Agissons dès maintenant ! »

Avec le retour de l’Eté et de ses conditions plus favorables à la prolifération des moustiques, les autorités lancent la campagne « Retour de l’Eté, Agissons dès maintenant contre la dengue ! ».

Pour sensibiliser la population sur l’enjeu de la lutte contre la dengue, un jeu concours a été lancé le 5 novembre auprès d’artistes professionnels et amateurs. L’objectif était la création d’un visuel artistique en vue de la campagne Retour de l’Eté 2020-2021 sur le thème « La dengue et son moustique vecteur de la maladie (le moustique tigre) ».

L’opération a été un véritable succès : 127 artistes (92 amateurs, 35 professionnels) ont su faire preuve d’un réel talent et d’une créativité foisonnante, montrant un réel engagement des Réunionnais pour la lutte contre la dengue. 6 lauréats ont été retenus et se voient offrir des récompenses allant de 100 à 5000 euros. Les deux premières œuvres lauréates font l’objet d’affichages et de diffusions sur les réseaux sociaux et dans les médias.

L’ensemble des productions seront mises en valeur sur la page facebook « Ensemble contre les moustiques » dans les mois à venir.

Pour en savoir plus : Dengue à La Réunion - Retour de l’été : agissons dès maintenant ! - Mobilisation des acteurs et de la population, lancement de la campagne été 2020/2021

 
 

Documents associés :