Contenu

Transports en commun : nouvelles modalités

 

A partir du 11 mai, les réseaux de transport en commun de l’île de La Réunion reprennent leur service normal. Chacun s’est organisé pour un plan de reprise d’activité accessible sur chaque site des exploitants : ils ont été partagés entre les délégants à savoir les autorités organisatrices des transports (Région, la CIREST, la CINOR, le TCO, la CIVIS et la CASUD), leurs exploitants de transport dans le respect du dialogue social et avec les services de l’État. Ce travail collectif est à saluer. Les acteurs du territoire ainsi que les forces de l’ordre nationales et communales se sont fortement mobilisés tout au long de ce confinement et poursuivront leurs efforts pour renforcer l’offre de transports en commun dans le respect des mesures sanitaires destinées à protéger les usagers et employés.
Il est recommandé aux usagers de se renseigner sur les sites internet des exploitants et/ou en gare routière sur les horaires, les lignes et stations ouvertes.
Les usagers de transport en commun devront limiter leur déplacement dans les dits transports en privilégiant les modes alternatifs de déplacement (vélos, VAE, trottinettes…), notamment aux heures de pointe réservées aux actifs se rendant sur leur lieu de travail. Il est rappelé aux employeurs que le principe reste le recours optimal au
télétravail et qu’ils doivent aménager les horaires pour éviter les impacts sur les heures de pointe dans les transports en commun.
Les gestes barrières et mesures de sécurité sanitaire, comme les marquages au sol dans certains cas, les neutralisations de sièges dans d’autre cas, seront affichés sur les bus, sur les sites internet puis progressivement indiqués dans différents points (agences ouvertes, gares routières, arrêts…).

Sous peine d’amende de 135€, l’obligation du port du masque dans les bus et aux points d’arrêts, dans les pôles d’échange et aux gares routières pour toute personne de plus de 10 ans. Les masques et les solutions hydro-alcooliques ne seront pas distribués.
Il sera interdit de monter à bord des bus en cas de non respect de ces gestes barrières et si la capacité des bus est atteinte, au regard du respect des nouvelles mesures prises. Les files d’attente devront être constituées de manière à respecter les gestes barrières.

 
 

Documents associés :