Mer, littoral et pêche

Contenu

Un marin du navire de pêche « Saint-André » évacué en urgence au CHU de Bellepierre

 

L’hélicoptère « Panther » de la Marine nationale (FAZSOI) est intervenu ce lundi 2 juillet, en début de matinée, pour évacuer en urgence un marin pêcheur français gravement blessé à la main. Un autre blessé léger a été également pris en charge à l’arrivée du navire au Port par son armateur.

Le 21 juin dernier, alors qu’il se trouvait à plus de 2 600 km de La Réunion et au large de la zone de Kerguelen (6 jours de mer de La Réunion), le navire de pêche « Saint-André » signale au centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) la présence d’un blessé à son bord. Aussitôt averti, une consultation télé-médicale maritime a été initiée avec le centre de consultation médicale maritime de Toulouse et le SAMU de La Réunion afin de programmer une évacuation médicalisée pour ce marin souffrant d’une infection grave à la main et risquant une septicémie. Sur la route de retour vers La Réunion, le capitaine du navire signale également un marin victime de vives douleurs abdominales.

Compte-tenu de l’urgence vitale de l’intervention médicale et de l’éloignement du navire, il a été décidé, après un suivi régulier entre le CROSS et le médecin régulateur, une évacuation par un moyen aérien du marin pêcheur souffrant de la main. Il a été hélitreuillé à 06h30 par l’équipage d’un « Panther » de la Marine nationale (FAZSOI), à environ 190 km des côtes réunionnaises, en présence d’un médecin du service de santé des armées. Il a été conduit au CHU de Bellepierre pour y être opéré dans la matinée.

L’autre marin a été pris en charge par son agent maritime, une fois le « Saint-André » à quai (16h00).

Cette mission coordonnée par le CROSS Réunion s’est effectuée sous l’autorité du préfet de La Réunion, délégué du Gouvernement pour l’action de l’État en mer.

 
 

Documents associés :