Sécurité routière

Contenu

Visite du centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelle Ylang Ylang

 

Un accident peut durer toute une vie

Il y a des suites après un accident : des séquelles physiques, cognitives, psychologiques, familiales, pour les victimes mais aussi pour leur entourage. Sans négliger les conséquences économiques et sociales (perte d’emploi, réaménagement des lieux de vie, attente d’indemnisations…).

Pour mieux sensibiliser les réunionnais sur les conséquences d’un accident grave, le préfet de La Réunion a souhaité visiter le centre de rééducation Ylang-Ylang, situé sur la commune de Le Port, mardi 8 août 2017.

La sécurité routière est un enjeu qui concerne chacun d’entre nous. Depuis plusieurs années, beaucoup a été fait pour diminuer le nombre de personnes tuées et blessées sur nos routes. Cependant, nous recensons encore trop d’accidents graves, voire mortels.

A La Réunion, après le passage exceptionnel pour la première fois sous le seuil des 40 tués en 2013, le nombre de personnes décédées sur la route marque un palier autour de 50 par an entre 2014 et 2016. Au 7 août 2017, la mortalité routière enregistre une hausse dans notre département, soit 33 tués (+22 % par rapport à la même période de 2016). En revanche, le nombre de blessés graves continue de baisser (-36 %) et le nombre d’accidents corporels reste stable (valeurs au 31 juillet 2017).

Les comportements dangereux restent la principale cause de mortalité sur nos routes (vitesse, alcool, stupéfiants, circulation irrégulière des piétons sur la chaussée).

Depuis le début de l’année, l’augmentation de la mortalité concerne principalement les cyclomoteurs. Ces derniers sont 3 fois plus nombreux que l’année précédente. La catégorie des piétons et celle des usagers en VL est elle aussi en augmentation (+3 décès pour chacune). L’âge des victimes se situe majoritairement entre 25 et 44 ans (50 %) et entre 18 à 24 ans (18 %). L’alcool concerne la moitié des tués sur la route et la vitesse près du quart d’entre eux. Une constante doit être relevée, il s’agit du nombre particulièrement important de piétons en situation irrégulière sur la chaussée.