Contenu

Vous êtes victime de violence ou témoin d’une scène de violence ? Appelez le 3919

 

Depuis deux ans, de nombreuses mesures concrètes ont déjà été mises en place par le Gouvernement pour lutter contre les violences faites aux femmes : allongement du délai de prescription à 30 ans pour les crimes sexuels commis sur mineurs (loi du 3 août 2018), verbalisation du harcèlement de rue, renforcement de la lutte contre les nouvelles formes d’agressions (cyber-harcèlement, upskirting …), formation des policiers et gendarmes à une meilleure prise en charge des victimes, etc.

Malheureusement, les violences sexistes et sexuelles persistent et toutes les femmes
sont touchées quel que soit leur âge, leur catégorie socio-professionnelle ou leur
origine.

Des outils pour lutter contre les violences

Pour mieux agir, il faut être informé.

Outre les numéros d’urgence (police, gendarmerie ou pompiers), des outils
de prévention, d’information et de signalement dédiés existent pour éviter et lutter
contre ces violences :

Le 3919, numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences et à leur entourage. Anonyme et gratuit en métropole et dans les DOM 7 jours sur 7, ce numéro est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 22 h, les samedi, dimanche et jours fériés de 9h à 18h. Le 3919 n’est pas un numéro d’appel d’urgence ;

190809 egalite logo ops animation vdef

• La plateforme de signalement en ligne des violences sexistes et sexuelles,
accessible à l’adresse www.signalement-violences-sexuelles-sexistes.gouv.fr ;

• Des outils d’information : le site web dédié (www.arretonslesviolences.gouv.fr, qui sera mis en ligne le 30 août 2019) et le compte Twitter « Arrêtons-les ! » :@arretonsles .