Contenu

Bilan de la Présidence française de la Commission de l’océan Indien (COI)

 

La Commission de l’Océan Indien (COI) est une organisation intergouvernementale créée en 1984 qui regroupe l’Union des Comores, la France (au titre de La Réunion), Madagascar, Maurice et les Seychelles. Du 20 mai 2021 au 23 février 2021, la France a exercé la présidence de cette organisation. La présidence française de la COI a porté un certain nombre de priorités parmi lesquelles : la sécurité maritime, la relance économique, la formation professionnelle et la mobilité des jeunes, ou encore la résilience face aux risques de catastrophes naturelles et sanitaires.

 

Ces objectifs ont permis la mise en place de plusieurs projets d’importance pour le territoire réunionnais :
- La conférence "transition humanitaire dans l’océan indien" organisée par la fondation croix rouge les 1 et 2 juillet 2021 et qui consistait à analyser les changements en cours, à interroger les enjeux les plus importants et à créer un dialogue entre les acteurs universitaires et humanitaires pour mieux définir, comprendre et anticiper la transition humanitaire en marche dans les États insulaires de l’océan Indien en lien avec des pays continentaux voisins. https://www.fondation-croix-rouge.fr/transition-humanitaire-dans-l-ocean-indien-2/
- La signature de la convention de lancement du programme ExPLOI avec l’AFD qui vise à lutter contre la pollution plastique dans la région le 9 juillet. https://www.commissionoceanindien.org/portfolio-items/exploi/. En parallèle à l’échelle de La Réunion, la préfecture et l’association Plastik’akoz ont signé une convention de partenariat visant à sensibiliser le public aux enjeux environnementaux, à lutter contre la pollution plastique et à promouvoir des alternatives à l’utilisation du plastique. http://www.reunion.gouv.fr/lutte-contre-l-utilisation-massive-de-plastique-a-a8341.html
- L’organisation d’événements sur l’économie bleue : un webinaire "économie bleue, quels métiers aujourd’hui et demain? ", ainsi que de la journée de l’économie bleue mettant en avant pêcheurs et scientifiques, les 16 et 17 juillet. https://www.commissionoceanindien.org/nos-plateformes/economie-bleue/ Cette dernière journée a marqué le lancement de l’année bleue de l’océan Indien qui se traduit par la mise en œuvre, dans 8 pays de la zone (les 4 pays membres de la COI, la Tanzanie, le Kenya, le Mozambique et l’Afrique du Sud), du FSPI « année bleue dans l’océan Indien ». Ce programme vise à renforcer les synergies régionales en matière d’économie bleue et à promouvoir, par des actions concrètes, la gestion durable et responsable des activités économiques côtières et océaniques et la conservation de la biodiversité et des espaces marins et littoraux. http://www.reunion.gouv.fr/portraits-de-ceux-qui-font-vivre-l-economie-bleue-a9146.html
- Point d’orgue de cette présidence, le conseil extraordinaire des ministres de la COI du 26 novembre 2021 organisé à La Réunion et présidé par le Secrétaire d’État chargé du tourisme, des français à l’étranger et de la Francophonie M. Jean-Baptiste Lemoyne, a permis l’adoption de décisions fortes pour l’avenir de la COI. https://www.commissionoceanindien.org/les-retombees-du-conseil-extraordinaire-des-ministres/ . A cette occasion plusieurs programmes ont été signés :
• Le programme REUNION, porté par l’Université de La Réunion ; un programme d’échange universitaire entre les îles de l’océan Indien. https://www.univ-reunion.fr/international/mobilites-a-letranger/mobilite-des-personnels/programme-reunion
• Le programme PRERAD OI, porté par le CIRAD, et permettant un réseau de coopération scientifique et agronomique régional https://www.prerad-oi.org/
• Le programme HYDROMET, porté par l’AFD, l’Union Européenne et le fonds vert visant à améliorer les prévisions météorologiques dans le contexte de dérèglement climatique que connaît la région. https://www.commissionoceanindien.org/portfolio-items/hydromet/
- L’organisation d’un Symposium sur la sécurité environnementale dans l’espace maritime de la COI les 13 et 14 janvier 2022 en format hybride depuis Paris.
- La tenue en février 2022 des Assises de la formation professionnelle en format virtuel. Ces assises ont permis d’identifier six secteurs prioritaires (le tourisme, les métiers de la mer, l’agriculture, le BTP, le numérique, la santé) pour la mise en place d’un programme régional de mobilité axé sur la formation universitaire et professionnelle sur le modèle du programme « ERASMUS ». https://www.commissionoceanindien.org/assises-formations-professionnelles/
- Clôturant la Présidence française, le conseil des ministres de la COI du 23 février 2022 organisé à Paris a permis, entre autres, d’opérationnaliser l’agenda de modernisation de l’organisation et de jeter les bases d’un programme régional d’appui à la formation professionnelle. https://www.commissionoceanindien.org/les-retombees-du-36e-conseil-des-ministres-de-la-coi/ . A cette occasion deux signatures sont intervenues :
• La signature d’un Mémorandum d’entente entre la COI et l’IORA qui devrait permettre le rapprochement des deux organisations. https://www.commissionoceanindien.org/la-cooperation-coi-iora-formalisee/
• La signature d’un programme portant sur les industries culturelles et créatives (ICC). Ce programme vise, dans la zone COI élargie au Mozambique, à stimuler le secteur des ICC en apportant notamment un appui aux initiatives culturelles présentant une dimension régionale. https://www.commissionoceanindien.org/signature-culture-coi-afd/