Contenu

Commission de l’océan Indien - Jean-Baptiste Lemoyne préside le 36e Conseil des ministres

 

Jean-Baptiste Lemoyne, ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du tourisme, des Français de l’étranger et de la francophonie et auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé des petites et moyennes entreprises, présidera aujourd’hui le 36e Conseil des ministres de la Commission de l’océan Indien (COI) à Paris.

Le ministre délégué échangera à cette occasion avec les ministres des affaires étrangères de Madagascar, de l’Union des Comores et des Seychelles et du Secrétaire général des affaires étrangères de Maurice. Il présentera le bilan de la présidence française de la COI, qui s’inscrit plus largement dans la stratégie indopacifique de la France, et au cours de laquelle la France a pu remplir les objectifs qu’elle s’était fixés dans les domaines de la relance économique, de la formation et de la mobilité professionnelles, de la sécurité maritime, de la gestion des catastrophes naturelles et sanitaires, de l’environnement et de l’économie bleue. Les assises de la formation professionnelle ont notamment permis d’établir une feuille de route vers un dispositif régional de mobilité, comme l’avait annoncé le Président de la République à La Réunion on octobre 2019.

Le conseil des ministres sera également l’occasion de mettre en valeur les partenariats financiers que la COI a noués, notamment avec l’Union européenne, l’Agence française de développement (AFD) et le Fonds vert pour le climat.

A l’occasion de ce Conseil des ministres, deux accords seront signés. Le premier accord, entre la COI et l’IORA (Indian Ocean Rim Association) visera à renforcer la coopération entre ces deux acteurs majeurs de l’Indopacifique, tandis que le second, entre la COI et l’AFD, portera sur le financement d’un projet de 5 millions d’euros visant à appuyer les initiatives culturelles régionales.

A l’issue du Conseil des ministres, la France transmettra la présidence annuelle de l’organisation à Madagascar.