Contenu

La police nationale recrute ses futurs gardiens de la paix, Inscriptions jusqu’au 6 janvier 2023

 

Les inscriptions au concours de gardien de la paix sont ouvertes jusqu’au 6 janvier 2023.
Cette session offre plus de 1 000 postes aux candidats qui partagent les valeurs d’engagement, de courage et d’intégrité de la police nationale.

 

Inscriptions

Les inscriptions sont accessibles par voie numérique sur le site devenirpolicier.fr :
https://www.devenirpolicier.fr/nous-rejoindre/concours-externe/gardien-de-la-paix

Les conditions d’accès, les épreuves ainsi que la scolarité ont évolué et ouvrent la voie vers une carrière attractive à partir d’un seul concours.


Conditions d’accès

Pour s’inscrire le candidat doit
• être de nationalité française
• être titulaire d’un baccalauréat *
• être âgé de 17 à 45 ans *
• avoir une bonne condition physique
• être en règle au regard des obligations du service national (JDC ou ex-JAPD)
• avoir un casier judiciaire vierge
*Les limites d’âge et conditions de diplômes peuvent faire l’objet de dérogations.


Admissibilité

Les épreuves sont organisées à La Réunion, en deux temps :
• La phase d’admissibilité comporte 4 épreuves écrites :
Résolution de cas pratiques, QCM de culture générale, QCM de langue étrangère, tests psychotechniques. Elles débuteront le 7 mars 2023.
• La phase d’admission comporte les épreuves sportives (test d’endurance cardio-respiratoire et parcours d’habilité motrice) et l’entretien de recrutement devant un jury (à partir du mois de mai 2023).


Formation

Les élèves gardiens de la paix suivent une formation rémunérée (1 442 euros nets) de 12 mois en école nationale de police (ENP). La scolarité alterne formation en école et stages sur le terrain. Elle recouvre les missions principales qu’un gardien de la paix est amené à exécuter une fois affecté.


Un seul concours, 100 métiers différents

Véritable généraliste de la police, le gardien de la paix travaille au plus près du public. Il porte aide et assistance aux personnes, prévient la délinquance ou poursuit les malfaiteurs.
Son travail s’effectue dans des services d’enquête, de renseignement, de sécurité publique, dans des unités spécialisées (motocycliste, maître-chien, brigade anti criminalité…), d’intervention ou encore de maintien de l’ordre.
Tout au long de leur carrière, les gardiens de la paix peuvent progresser grâce à des examens et concours internes ainsi que se spécialiser en obtenant de nouvelles qualifications : officier de police judiciaire, enquêteur en cybercriminalité, policier formateur anti-drogue, formateur en technique de sécurité en intervention…


Retrouvez toutes les informations sur le recrutement dans la police nationale en ligne : https://www.devenirpolicier.fr