Contenu

Nomination dans l’Ordre national du Mérite

 

Créé le 3 décembre 1963 par le Général de Gaulle, l’Ordre national du Mérite constitue le deuxième ordre national après celui de la Légion d’Honneur.

Il récompense les mérites distingués rendus à la Nation par les citoyens, femmes et hommes soit dans une fonction publique, civile, ou militaire et ainsi officiellement reconnus et salués par la République.

Par décret du décret du 21 mai 2021 portant promotion et nomination dans l’ordre national du Mérite, les récipiendaires nommés sont :

Premier ministre

Chevalier :

Monsieur Gilles BIZEUL
Président de la chambre régionale des comptes
44 rue Alexis de Villeneuve
97488 Saint-Denis Cedex

Ministère des Outre-mer

Commandeur :

Jacques BILLANT
Préfet de la région Réunion
1 rue messagerie
CS 51079
97404 Saint-Denis Cedex

Chevalier :

Madame Nadine CAROUPANIN
Déléguée régionale aux droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes auprès du Pré-fet de La Réunion
49 impasse Ylang Ylang
97460 Saint-Paul

Monsieur Alain DJEUTANG
Directeur du centre international d’accueil de marins
Aumônier des gens de mer et des ports
57 rue Maurice Thorez
97419 La Possession

Ministère de la justice

Chevalier :

Monsieur Georges CAZAL
Coordonnateur des points d’accès au droit de La Réunion
29 bd Mahatma Gandhi
14 A résidence Silène
97490 Sainte-Clotilde

Ministère des solidarités et de la santé

Officier

Madame Martine LADOUCETTE
Directrice générale de l’agence régionale de santé de La Réunion
2 bis avenue Georges Brassens
97490 SAINT-DENIS

Chevalier :

Monsieur Frédéric TURBLIN
Directeur général de la caisse départementale d’allocation familiales de La Réunion
57 allée des Topaz – Appartement 07
97400 Saint-Denis

Mot de Jacques Billant, préfet de La Réunion

« J’ai accueilli avec émotion et fierté cette promotion au grade de Commandeur dans l’ordre national du Mérite.

Cette marque de confiance et de reconnaissance du Président de la République et du Ministre des Outre-mer à mon égard m’honore et m’engage toujours plus dans ce service de l’Etat qui constitue le fil rouge de ma vie professionnelle depuis le début.

Je considère enfin cette distinction comme un devoir, un devoir d’engagement toujours plus important au service des Réunionnaises et des Réunionnais et au service de l’aménagement et du développement du territoire dont j’ai l’honneur d’être le préfet aujourd’hui."

Je partage bien sur cette distinction avec toute mon équipe sans laquelle mon engagement et ma propre action trouveraient une bien moindre expression. »