Contenu

Prix de vente maximum des hydrocarbures à La Réunion à compter du 1er août 2022

 

Diminution du prix des carburants
Maintien de l’aide exceptionnelle de l’État
Limitation du prix de la bouteille de gaz à 15 € grâce à l’aide de la Région Réunion et du Département de La Réunion

 

L’établissement des prix des carburants et du gaz1 tient compte des conditions réelles du marché et le mécanisme de réglementation de ces prix permet d’assurer la transparence sur la formation des prix des hydrocarbures. Ainsi sont notamment pris en compte des paramètres fluctuant chaque mois tels que la parité euro/dollar et la cotation des produits à l’importation.
Pour août, comme pour les mois précédents, une aide exceptionnelle de l’Etat de 15cts par litre s’applique pour les carburants éligibles.
S’agissant des cours mondiaux, en juillet, les carburants ont nettement baissé (- 16,84 % pour le gazole et – 20,80 % pour le sans-plomb) du fait de la baisse de la demande au niveau mondial et d’une légère augmentation de la production par les pays producteurs. Le marché mondial reste tout de même sous tension en raison des crises et risques actuels (conflit russo-ukrainien et sanctions contre la Russie, situation pandémique, politiques monétaires).
En ce qui concerne le gaz, les cotations mensuelles enregistrent une baisse à 725 $/TM (soit – 3,33 % pour le butane comme pour le propane).
S’agissant du fret des carburants, il connaît une hausse conséquente (+ 54,13 %) qui vient renchérir le prix final des 2 carburants d’environ 1 centime.
La parité euro-dollar connaît une légère dépréciation qui impacte à la hausse les prix du sans-plomb (+ 4 cts), du gazole (+ 3 cts) et celui du gaz (+ 43 cts).
La moyenne des parités sur 15 jours ouvrés s’établit à 1,0188 $ pour 1 € pour les carburants et à 1,0182 $/€ pour le gaz.

Les taxes environnementales (CEE) sur les carburants routiers sont en nette hausse (+ 9,51 %) augmentant le prix final consommateur du sans-plomb (+ 1 cts), sans être directement perceptible sur le prix du gazole .
Les frais de passage évoluent comme chaque année au mois d’août pour une période de 12 mois. Ils sont en baisse pour les carburants (- 7,72 %) et pour le gaz (- 2,22 %). Cette diminution des frais de passage s’explique principalement par l’augmentation des volumes distribués, qui permet de répartir les charges liées au stockage des produits.
Enfin, les marges de gros et de détail fixées par arrêté préfectoral restent pour leurs parts inchangées.

Il en découle pour le mois d’août :
- Sans plomb
Le prix public est en nette baisse à 1,76 €/litre (- 18 cts par rapport au mois précédent). Cette évolution s’explique principalement par la baisse de la cotation moyenne (- 24 cts environ sur le prix final), atténuée par la hausse des autres paramètres (+ 6 cts environ).
- Gazole
Le prix de vente est en forte baisse à 1,49 €/litre (- 15 cts) là encore, du fait de la baisse des cotations (- 20 cts environ au final), limitée par la hausse des autres paramètres (+ 5 cts environ).
- Gaz
Le prix final de la bouteille est en hausse à 21,93 € (+ 5 cts), en raison de la dépréciation de l’Euro face au dollar (+ 43 cts). La baisse des cours du gaz (- 31 cts sur le prix final) et la baisse des frais de passage (- 7 cts) ne suffisent pas à compenser la perte de valeur de l’Euro.
Cependant, la Région Réunion et le Département de La Réunion ont signé une convention avec les distributeurs de gaz instaurant une aide visant à geler le prix de la bouteille de gaz à 15 € du 1er août au 31 décembre 2022.

En conséquence, les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion s’établissent de la façon suivante au 1er août 2022 :