Contenu

Routes : les différents gestionnaires

 

Le réseau routier de La Réunion est géré, selon le type de voie, par le conseil départemental, le conseil régional et les communes.

 

Les routes nationales


Elles sont reconnaissables à leur bornes kilométriques rouges et leur nom commence par N (N1, N2, …).

Route des Tamarins

La loi « Libertés et responsabilités locales » du 13 août 2004 a marqué le deuxième acte de la décentralisation.

A la Réunion, les 360 km de routes nationales (dont 103 km de réseau à 2x2 voies) ont été transférés au Conseil Régional le 1er janvier 2008 (décret n° 2007-424 du 23 mars 2007 et 2015AE591_2015AE627_2015AE659_2015AE672_2015AE675 (format pdf - 1.8 Mo - 25/11/2015) portant constatation du transfert des routes nationales au conseil régional de La Réunion).

La direction régionale des routes (DRR) est un service du conseil régional, qui est chargé de la construction et de l’entretien du réseau routier national à La Réunion.

Consulter le site du Conseil Régional


Les routes départementales


Elles sont reconnaissables à leur bornes kilométriques jaunes et leur nom commence par D (D45, D54, …).

Depuis janvier 2007, les 750 km de routes départementales sont gérées par la Direction des Déplacements et de la Voirie du conseil départemental de La Réunion.

Consulter le site du conseil départemental



Les voies communales


Elles appartiennent aux communes.

La voirie communale est la plus importante du département avec plus de 1600 km de voies.
Chaque commune est responsable de l’entretien et l’exploitation du réseau routier communale de son territoire.

Dans certains cas, cette responsabilité est confiée à une communauté de communes, d’agglomération.

Pour toutes questions ou problèmes sur une voie communale, veuillez-vous rapprocher des services techniques de la mairie sur laquelle se situe cette voie.