Contenu

Versement de l’aide exceptionnelle de solidarité à 176 000 foyers réunionnais à partir du 15/09/22

 

Versement de l’aide exceptionnelle de solidarité à 176 000 foyers réunionnais À partir du 15 septembre 2022

Afin de soutenir les ménages français les plus modestes face à la hausse des prix, le Gouvernement a annoncé le versement d’une aide exceptionnelle de solidarité, aussi appelée prime de rentrée, à partir du 15 septembre 2022.

Son montant est de 100 € par foyer, auxquels s’ajoutent 50 € par enfant à charge. Son versement est automatique et ne nécessite pas de démarche particulière.

Elle sera versée par la CAF aux allocataires bénéficiaires au mois de juin 2022 d’une de ces prestations :

• Allocation aux adultes handicapés (AAH),
• Revenu de solidarité active (RSA),
• Aide au logement,
• Revenu de solidarité outre-mer (RSO)

Pour les bénéficiaires de :

• l’Allocation de solidarité spécifique (Ass),
• l’Allocation équivalent retraite (Aer),
• La prime forfaitaire,
• l’Aide financière à l’insertion sociale et professionnelle (Afis),
• l’Aide à la vie familiale et sociale (Avfs),
• l’Allocation de solidarité pour les personnes âgées (ASPA),

la prime sera versée par l’organisme qui paye habituellement ces prestations.

Pour les étudiants boursiers, non bénéficiaires d’une aide au logement, l’aide sera versée par le CROUS.

Pour les foyers qui perçoivent la prime d’activité, un versement exceptionnel complémentaire est prévu mi-novembre.

Cette aide bénéficiera à près de 11 millions de foyers au niveau national. À La Réunion, 176 000 foyers, soit 371 350 personnes seront concernées dont 151 165 enfants, ce qui représente 43 % de la population réunionnaise, pour un montant total de plus de 25 millions d’euros.

Dans un contexte d’inflation et de hausse des prix notamment sur l’alimentation, cette aide contribuera à préserver l’accès à une alimentation saine, durable et de qualité pour tous.
Cette aide, votée dans la loi « pouvoir d’achat » en août dernier, complète la série de mesures pour renforcer le pouvoir d’achat des Français : revalorisation des minima sociaux (+ 4 %), maintien du bouclier tarifaire sur l’énergie, remise à la pompe pour le carburant, etc.

Dans un contexte d’inflation et de hausse des prix notamment sur l’alimentation, cette aide contribuera à préserver l’accès à une alimentation saine, durable et de qualité pour tous.

Cette aide, votée dans la loi « pouvoir d’achat » en août dernier, complète la série de mesures pour renforcer le pouvoir d’achat des Français : revalorisation des minima sociaux (+ 4 %), maintien du bouclier tarifaire sur l’énergie, remise à la pompe pour le carburant, etc.